Les sacs réutilisables : une alternative écologique indiscutable aux emballages en plastique

Le sac réutilisable est la meilleure alternative écologique aux sacs en plastique à usage unique. Voici pourquoi.

Les sacs réutilisables sont une alternative très écologique pour remplacer les emballages en plastique, certainement pour les sacs à usage unique. Si c’est déjà clair pour beaucoup, comment en être vraiment sûr ?

Pour vérifier que cette solution est écologique, nous utilisons une méthode scientifique ; l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) nous permet d’évaluer l’impact écologique de l’utilisation de nos sacs, comparée à l’utilisation des emballages en plastique à usage unique de la grande distribution.

Voici les résultats clairs et complets de notre analyse : il n’y a aucune hésitation à avoir.

Sommaire:

1. Comparaison globale du sac réutilisable et du sac plastique jetable : 10 fois meilleur

2. Les résultats détaillés de l'impact écologique du sac réutilisable comme alternative au sac plastique jetable : encore meilleur

3. Eléments pris en compte dans notre analyse

4. Impact économique des sacs réutilisables : tout le monde y gagne

5. En conclusion

Le sac réutilisable a un impact environnemental 10 fois meilleur que le sac plastique jetable: comparaison globale

Assez pour le suspense : notre sac réutilisable en coton bio a un impact environnemental 10 fois inférieur à celui du sac en plastique jetable ! Il s’agit bien sûr d’une évaluation globale..

Le graphique ci-dessus indique la performance relative du sac réutilisable (en bleu) par rapport au sac plastique jetable (en orange). Par convention, le sac le plus impactant est noté à 100%. Une petite barre indique donc une meilleure performance.

Chez KissPlanet, nous proposons tous nos produits en vrac dans des sacs réutilisables consignés. Une fois retournés, nous les nettoyons et réutilisons pour préparer les commandes suivantes. De cette manière, les déchets en plastique pour l’emballage des aliments et des produits d’hygiène et d’entretien ne terminent pas dans les poubelles de nos clients.

L’ACV nous a permis de choisir le meilleur matériau et les meilleures méthodes de nettoyage et reconditionnement. Par exemple, nous utilisons du coton bio certifié produit en Turquie pour son impact écologique réduit, nous avons choisi un matériau résistant pour sa durabilité (et donc pouvoir l’utiliser un très grand nombre de fois), notre électricité est 100% d’origine renouvelable, nos produits de nettoyage certifiés écologiques sont utilisés avec parcimonie, nous optimisons les transports et les charges des machines, nous remplissons les sacs à la main.

Allons plus dans les détails.

Le sac réutilisable comme alternative au sac plastique jetable : résultats détaillés de l'impact écologique

L’utilisation de nos sacs réutilisables contribue 67 fois moins à l’émission de gaz à effet de serre.

Le réchauffement climatique est causé par une concentration dans l'atmosphère trop importante de gaz à effet de serre, principalement le CO2 et le méthane (CH4). Il est dès lors primordial de vérifier l'impact de la conception, de l'usage et de la fin de vie d'un produit sur la production de ces gaz. L'utilisation de nos sacs réutilisables produit 67 fois moins de gaz à effet de serre que l’utilisation de sacs en plastique à usage unique.

67 fois moins… Cette solution est donc pour nous incontournable.

Pour limiter l'impact écologique de nos sacs réutilisables, nous optimisons chaque étape du processus.

Pour arriver à ce résultat remarquable, nous avons dû bien sûr optimiser tout notre processus d’utilisation du sac. Nous avons ainsi analysé l’impact de chaque aspect de nos sacs utilisables. Vous trouverez ci-dessous la contribution des étapes d’utilisation et de fabrication dans l’émission de CO2.

Pour limiter l'impact sur les ressources naturelles de l'utilisation de produits jetables, la réutilisation est une alternative évidente. Assez logiquement dans le cas d'un produit qu'on réutilise beaucoup, ce sont les étapes de reconditionnement (comme le lavage) qui représentent les contributions les plus importantes sur l'environnement. Ci-dessus, on voit que le lavage devient le plus grand contributeur à la production de CO2. Heureusement, cette contribution est très inférieure à l'utilisation de sacs jetables.

Il faut ensuite optimiser chaque étape du cycle de vie de notre sac réutilisable. Voici des exemples des optimisations que nous avons effectuées.

L'utilisation d'électricité renouvelable nous permet de diviser nos émissions de gaz à effet de serre par 10.

Nous utilisons de l’électricité 100% d’origine renouvelable. Par rapport au mix énergétique moyen de la Belgique, cela améliore l’émission de gaz à effet de serre (responsables du réchauffement climatique) liée à l'électricité d’un facteur 10. Nous en émettons donc 10 fois moins !

Nous optimisons le nombre de sacs que nous lavons ensemble. Il existe un optimum : trop peu de sacs par lavage cela signifie un gaspillage d’eau et d’énergie. Trop de sacs implique d’utiliser des machines plus puissantes qui doivent utiliser des cycles plus longs. L’optimum pour nous est d’environ 50 sacs par lavage.

Nous avons choisi des matériaux résistants. L’impact d’un objet réutilisable est d’autant meilleur qu’il peut être réutilisé un grand nombre de fois et que l’impact de la réutilisation est plus faible que l’alternative que l’objet remplace. Autrement dit, récupérer et laver notre sac réutilisable est plus avantageux que d’utiliser un nouvel emballage plastique jetable. En choisissant des matériaux très résistants (un coton épais et du fil de qualité en polyester recyclé) et en les réparant quand nécessaire, nous pouvons utiliser nos sacs un très grand nombre de fois. La solution de choisir un matériau fragile et de les changer souvent est néfaste pour l’environnement.

Nous avons d'abord refusé d'utiliser des produits issus de la chimie du pétrole, pour des raisons évidentes. Nous avons aussi écarté les bioplastiques (lisez notre blog à ce sujet). L'utilisation massive de bioplastiques ne permet pas d'éliminer les risques pour l'environnement avec certitude, et la production intensive de plastique à partir de matières premières végétales nus semble un choix très dangereux et non durable.

Nous utilisons du coton bio certifié. La culture « industrielle » du coton est très consommatrice d’eau et de pesticides. En choisissant le coton bio (certifié), nous éliminons les pesticides de cette production et diminuons la consommation d’eau locale par 5.

Eléments pris en compte dans notre analyse

Pour faire une analyse fiable, il faut prendre en compte tous les éléments pertinents, sans écarter des postes importants et même si cela rend parfois l'analyse difficile.

Qu’avons-nous pris en compte dans notre analyse ? Nous essayons, conformément à la méthodologie ACV, de considérer un maximum de paramètres. Ainsi sont considérés
- les lieux respectifs de production,
- les modes de production ou de fabrication,
- les transports,
- les emballages,
- le procédé de nettoyage,
- les sources d’énergie,
- et bien sûr le nombre d’utilisations.

Est-ce que nos estimations sont exactes ? Certainement pas, malheureusement, car il faut faire des hypothèses sur certains paramètres et utiliser des valeurs moyennes. Est-ce que la conclusion est valable malgré tout ? Absolument.  Nous avons considéré et quantifié tous les paramètres importants. Nous avons effectué des analyses de sensibilité sur ces paramètres. Et la différence entre le sac plastique et notre sac réutilisable est telle qu’elle est bien supérieure à toutes nos marges d’erreur.

Les sacs réutilisables font faire des économies : analyse économique

Choisir les bonnes alternatives réutilisables aux produits jetables est un geste fort pour la planète. A long terme, tout le monde en profite. Mais est-ce économique?

Si l'utilisation des ressources naturelles était correctement valorisée, la réponse serait évidente. Mais aujourd'hui, le coût très faible d'un sac plastique fait que beaucoup préfèrent la facilité apparente de l'emballage plastique jetable. Les sacs en plastique très fin sont maintenant interdits, mais regardez tous les produits dans les rayons des supermarchés: le plastique y est omniprésent comme emballage. En effet, le plastique est un matériau extrêmement bon marché. Pourquoi ? Parce que le coût que nous payons ne prend pas en compte les impacts variés de la consommation de ressources non renouvelables, sur l’eau, sur l’émission de gaz à effet de serre et le réchauffement climatique. C’est un des problèmes fondamentaux de notre modèle économique actuel.

Les produits en vrac sont, ou devraient, être moins chers. C'est le cas chez KissPlanet. Consommer des produits en vrac emballés dans des sacs réutilisables est donc aussi une bonne affaire pour le portefeuille !

Au-delà de cette comparaison, KissPlanet a fait des choix qui privilégient la protection de l'environnement même s'ils sont plus chers. Cette différence de coût est prise en charge par KissPlanet  qui en retire une marge plus faible pour son activité.

Ainsi le coton biologique coûte beaucoup plus cher que le coton industriel. Choisir de ne consommer que de l’électricité renouvelable coûte encore toujours plus cher que le prix moyen du mix énergétique belge. Faire fabriquer ses sacs en Belgique plutôt qu’en Chine ou au Pakistan coûte plus cher. C'est le choix de KissPlanet pour vous permettre de consommer mieux.

En conclusion

Nous avons fait des choix informés sur base scientifique en privilégiant l’environnement et l’éthique. Nous en assumons les conséquences financières puisque l’utilisation de sacs réutilisables pour nos produits en vrac est totalement gratuite pour nos clients. Nos produits en vrac sont moins chers que leurs équivalents préemballés. Mais c’est pour nous la façon la plus cohérente de proposer des alternatives plus durables pour la consommation domestique.

Vous voulez limiter votre impact sur l’environnement ? Utilisez des sacs à vrac réutilisables. C'est maintenant aussi possible en ligne, chez KissPlanet et nulle part ailleurs !

Cette étude est le fruit d'une collaboration avec des étudiants en bioingénieur de l'UCLouvain

Références

1. Note relative aux évolutions marquantes sur les marchés de gros belges de l’électricité et du gaz naturel en 2017; https://www.creg.be/sites/default/files/assets/Publications/Notes/Z1719FR.pdf

2. febeg, Production d'électricité nette en Belgique pour l'année 2020; https://www.febeg.be/fr/statistiques-electricite

3. Mix énergétique en Belgique : d’où provient notre électricité ?; https://www.comparateur-energie.be/blog/mix-energetique-en-belgique/

Notre sélection pour vous

Les substituts de café avec ou sans gluten
Chicorée, Yannoh, café d’orge, café d’épeautre : leur utilisation, leurs propriétés, … On vous dit tout !