Les substituts de café avec ou sans gluten

Chicorée, Yannoh, café d’orge, café d’épeautre : leur utilisation, leurs propriétés, … On vous dit tout !

Trop de café ? 

Vous avez peut-être du mal à dormir, marre des dents jaunes, mal au ventre, peur de consommer trop de caféine, être presque accros … ? Le café n’est peut-être pas le breuvage parfait et c’est pourquoi des alternatives sympathiques existent. Parmi celles-ci : chicorée, café d’orge, café d’épeautre, ou encore le Yannoh !

Le café, boisson traditionnelle par excellence et consommée dans le monde entier 

Le café existe sous de multiples formes et est la boisson chaude la plus consommée dans le monde. C’est aussi celle qui contient le plus de caféine. Alors que la consommation modérée de café semble avoir des effets bénéfiques sur la santé de la plupart d’entre nous, d’après de nombreuses études récentes, une consommation excessive peut au contraire avoir des effets néfastes sur la tension et induire des problèmes cardiovasculaires. D’autre part, on peut souhaiter réduire voire supprimer sa consommation de café, pour des raisons médicales ou simplement par goût.

Les substituts de café, que sont-ils ? 

Le café est obtenu par torréfaction de grains. La torréfaction consiste à exposer les grains à une température supérieure à 180°C, idéalement sans flamme ; les réactions chimiques qui se produisent donnent son arôme au café. Une fois les grains moulus, les arômes se libèrent dans l’eau chaude. 

Les substituts de café utilisent le même principe : il s’agit de griller un aliment, parfois avec un ajout de graisse ou de sucre (pour donner des arômes supplémentaires comme celui du caramel). Les substituts, tout en procurant un goût riche, ont l’avantage de ne pas contenir de caféine. Certains ne contiennent pas de gluten non plus.

Un peu d’histoire ? 

Lors de périodes d’embargo ou de disette, le café fut remplacé par des glands de chêne grillés et ensuite moulus. Napoléon en a encouragé l’emploi pour les populations peu nanties et on en a utilisé pendant la 2e Guerre mondiale. Mais ce sont d’autres histoires.

Les substituts de café simples 

Parmi les substituts de café, les plus connus et les plus utilisés sont : la chicorée, le café d’orge et le café d’épeautre.

Chicorée : La chicorée est une racine présente et cultivée en Europe. Elle est récoltée en automne, puis séchée et ensuite torréfiée. Ce qui signifie que la plante va être chauffée lentement, jusqu'à 130 degrés et mélangée, jusqu’à obtention de sa couleur brune et son goût unique, entre noisette et café. Elle est aussi tonifiante et pourrait être détoxifiante et stimulante du transit. 
Mes grands-parents avaient d’ailleurs l’habitude d’ajouter une cuillère de chicorée séchée et torréfiée dans le filtre de leur cafetière. Cette pratique s’est perdue avec l’arrivée du café en capsules et la diminution du prix du café. 

Café d’orge : Le café d’orge ou orgé est composé de malt d'orge torréfié, l’orge est également cultivée en Europe. La boisson, au goût, se rapproche de la noisette grillée et est également très proche du café. La principale différence avec le café est que le café d’orge ne contient pas de caféine. Petit plus, cet orgé est riche en fibres.

Café d’épeautre : Le café d’épeautre, également sans caféine, est riche en minéraux (mg, k, ca, …). Comme l’orge, l’épeautre est une céréale. Celle-ci est fabriquée à base d’épeautre torréfié et son goût se rapproche assez de celui du café. Le café d’épeautre est aussi riche en glucides, en protéines et en acides aminés. Les personnes intolérantes au gluten peuvent consommer du café de petit épeautre naturel.

Pour varier ou tester, il est possible de trouver du sarrasin et du pissenlit torréfié, et même des noyaux de dattes. 

Les substituts de café composés 

Certains producteurs créatifs et inventifs proposent des mélanges de grains et autres plantes torréfiées. Le mélange procure une plus grande richesse de goût. Deux marques de produits bio se distinguent dans ce domaine : A.Vogel et Lima

A.Vogel propose leur mélange « Bambu » à base de chicorée, de figues turques, de froment, de grains maltés et de glands grecs. Il ne doit pas être « passé » comme un café traditionnel mais se dissout dans l’eau chaude. 

Lima, firme belge, propose leur « Yannoh » qui se décline d’ailleurs en plusieurs parfums. 

Le Yannoh, un breuvage noir lancé par la marque Lima, est une alternative au café. Il s'agit d'une boisson sans caféine, fabriquée à partir de céréales torréfiées (orge et seigle), avec de la chicorée et des glands. Parce que les grains sont torréfiés à basse température, le Yannoh a un goût très doux et très aromatique. Le Yannoh ne contient pas de gluten car il est éliminé au cours du processus de fabrication. 

Le père fondateur de Lima, Georges Ohsawa, a donc formulé et nommé ce produit YAN-NOH, « boisson yang ». 

Comment consommer les substituts de café ? 

Par votre bouche bien entendu. Mais plus sérieusement, le Yannoh se prépare comme le café, c’est-à-dire mélangé avec de l’eau chaude, tout simplement.

Où trouver des substituts de café ?  

Jusqu’à ce jour, le Yannoh n’existe que dans la marque Lima et il est disponible sur notre site www.kissplanet.shop.

Romain

Notre sélection pour vous

L'huile de lin : Consommation, astuces, vertus, on vous dit tout !
Ne date pas d’hier, mais produit de demain : le lin, une plante recelant de nombreuses vertus sur le plan de la protection de l'environnement, l'agriculture, la santé ou encore le textile...