Marque | KissPlanet

0
('fr_BE', website(1,), 'pp', None, 'ssad', {'lang': 'fr_BE', 'tz': 'America/New_York', 'website_id': 1, 'edit_translations': False}, 'oooo', {})
Your Cart

Your Shopping Cart is empty

CLAIREFONTAINE

Conscient que l'industrie papetière est une grande consommatrice d'eau et de fibres de bois, Clairefontaine intègre l'écologie dans sa stratégie d'entreprise.

- Les pâtes à papier proviennent de forêts certifiées au niveau de leur gestion environnementale (coupes de bois d'éclaircies, chutes de scieries, forêts cultivées).
Clairefontaine participe activement à l'augmentation de la superficie couverte par des forêts en France.

- Autonome en électricité à plus de 80%

- Le site de production des Vosges possède sa propre station biologique de traitement des eaux ("trophée de l'eau" décerné par l'Etat)

- Les cahiers Clairefontaine sont totalement recyclables

- Clairefontaine possède les certifications suivantes PEFC et FSC

- Pour une partie de la gamme, la certification Ange bleu attribuée à des produits qui portent peu atteinte à l'environnement (composition, mode de fabrication et façonnage). Seuls des papiers fabriqués à 100% avec des vieux papiers post-consumer sont certifiés.

- Chaque étape du cycle de vie du produit est prise en compte, depuis la sélection du bois, la fabrication, jusqu'au traitement du produit fini. Nos papiers sont contrôlés sur la base de ces principaux critères écologiques :

* Réduction de la consommation d'énergie et des émissions dans l'air et dans l'eau lors de la fabrication du papier
* Limitation de composés organiques volatils (COV) et de substances dangereuses dans les encres, les colles et les autres solutions utilisées pour l'impression.
* Traitement systématique de tous les déchets issus de la fabrication par la collecte sélective et la valorisation des déchets.
* Recyclabilité du produit fini par l'utilisation de matériaux renouvelables.
The Global Compact (le Pacte mondial) garantit le respect de critères non seulement écologiques, tels le maintien de la biodiversité, mais aussi éthiques et sociaux, par exemple : le respect des Droits de l'homme, du droit du travail et le non-travail des enfants.