Quality Label Details | KissPlanet

0
('fr_BE', website(1,), 'pp', None, 'ssad', {'lang': 'fr_BE', 'tz': 'America/New_York', 'website_id': 1, 'edit_translations': False}, 'oooo', {})
Your Cart

Your Shopping Cart is empty

AB LABEL
AB LABEL
AB agriculture biologique :

Composé d'au moins 95% d'ingrédients issus d'un mode de production biologique

Absence d'OGM dans la limite de 0,9%
Le label Agriculture biologique (ou label AB) est un label de qualité français créé en 1985, et fondé sur l'interdiction d'utilisation de produits issus de la chimie de synthèse. Il permet d'identifier les produits issus de l'agriculture biologique.

Propriété du ministère français de l'agriculture, la marque AB est définie par celui-ci et promue par l'Agence bio.

Depuis le 1er janvier 2009, ses critères sont alignés sur le label bio européen, moins contraignant que le label AB initial et autorisant notamment la présence de traces accidentelles d'OGM. Le label bio européen a vocation à se substituer progressivement au label AB.

Plusieurs organismes certificateurs ont l'autorisation de délivrer la certification : Agrocert, Bureau Veritas Certification, Certipaq, Ecocert SA, Bureau Alpes Contrôles, Qualité France, Certisud, Certis, et Qualisud.

D'après l'Agence bio, ce label garantit :

· que l'aliment est composé d'au moins 95 % d'ingrédients issus d'un mode de production biologique ;

· l'absence d'OGM, bien que d'infimes traces puissent avoir une présence fortuite, accidentelle ou inévitable, dans la limite de 0,9 % ;

· une certification sous le contrôle d'un organisme agréé par les pouvoirs publics français et répondant aux critères d'indépendance, d'impartialité, de compétence et d'efficacité définis par la norme européenne EN 45011 ;

· le respect de la réglementation en vigueur en France.
Certified B corporation
Certified B corporation
Certification Best for the world : L'objectif étant d'engager le secteur privé sur le chemin de la durabilité et d'agir dans l'intérêt général. Elle est octroyée aux sociétés commerciales (à but lucratif) répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public, revue par un comité multipartites tous les 18 mois et porte sur l'intégralité d'une société, sur tous ses départements et tous ses secteurs d'activités.
La certification dite "B Corp" (aussi connue comme certification "B Lab" ou "B Corporation") est une certification octroyée aux sociétés commerciales (à but lucratif) répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public.

Cette certification est attribué par B Lab, un organisme sans but lucratif établi aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud, au Canada, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Pour se voir octroyer la certification et ensuite la préserver, une société doit obtenir une note minimale de 80 points (sur 200) sur le standard international qui est accessible dans l'outil en ligne "B Impact Assessement". Une fois l'évaluation d'impact social et environnemental réalisée, elle la soumet pour vérification à B Lab. En plus de la vérification, la société peut modifier ses statuts juridiques, cette étape implique de solliciter une assemblée générale et donc faire valider par les actionnaires et administrateurs les buts adaptés ainsi que les nouveaux articles de société qui ajoutent une recevabilité envers le reste de la société, ses parties prenantes et l'environnement. Les frais de certification varient suivant sur le chiffre d'affaires des sociétés, les frais annuels oscillant entre 500 $ et 50 000 $.

Au mois de mars 2017, le mouvement "B Corp" comptait 2 064 sociétés certifiées, issues de 131 secteurs d'industries et provenant de 51 pays.

La certification "B Corp" est donnée sur la base d'une norme internationale indépendante, celle-ci est revue par un comité multipartites tous les 18 mois, voir le Standard Advisory Council. Les sociétés souhaitant s'y conformer doivent répondre aux exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public. Leurs résultats sont affichés publiquement, indiquant leurs performances sur des thématiques précises. La certification porte sur l'intégralité d'une société, sur tous ses départements et tous ses secteurs d'activités. La certification est limitée aux entités à but lucratif, quelle que soit leur forme juridique. L'objectif étant d'engager le secteur privé sur le chemin de la durabilité et d'agir dans l'intérêt général.
Certisys
Certisys
Certifie que les produits bio sont conformes aux règlements sur l'agriculture biologique de l'UE.
Né d’un groupe de pionniers passionnés par la terre, ingénieurs et agronomes convaincus de la nécessité de protéger le sol et son exploitation, CERTISYS a été créé en 1991 afin de relever le défi d'un contrôle et d'une certification fiable et crédible de l'agriculture biologique. Le système de contrôle de cette filière est un des fondements qui lui permet de se développer sainement, en garantissant l’authenticité du bio et en évitant les fraudes.

Actifs depuis plus de 25 ans, ils œuvrent localement en Belgique, au Luxembourg et en d'Afrique - et aussi dans un réseau mondial - en partenariat avec un nombre croissant d’agriculteurs et d’entreprises de l’agro-alimentaire, mais également d'autres domaines engagés dans le développement durable tel le commerce équitable.

Basé sur des valeurs de proximité, d'éthique, d'indépendance, de transparence et d'impartialité, CERTISYS œuvre pour le développement d'une agriculture et d'une alimentation durable, en prenant soin de respecter les hommes, les animaux et la planète.

CERTISYS

- collabore avec tous les membres du secteur bio: opérateurs (producteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs, détaillants et importateurs), consommateurs, et pouvoirs publics, pour développer et promouvoir l'agriculture biologique de façon participative.

- démontre qu'un (ou des) produit(s), ainsi que les techniques de production correspondantes sont conformes à la réglementation concernant l'Agriculture Biologique spécifique à ce(s) produit(s).

Le rapport de contrôle ne prend en compte que les observations faites lors de l'audit et ne préjuge en rien des remarques complémentaires qui pourraient être faites lors d'audits ultérieurs. En cas de non-conformité, des demandes d’amélioration ou des sanctions peuvent être adressées par CERTISYS à l’opérateur concerné qui, dans certains cas, ne pourra plus faire référence à l'agriculture biologique pour les produits concernés.

Le certificat délivré est lié à des produits ou à des groupes de produits. Il indique les produits conformes au mode de production biologique suivant différentes catégories :

• issus de l’agriculture biologique ;

• produits transformés : > 95 % d’ingrédients d’origine agricole biologique (tolérance pour 5% d’ingrédients non bio repris dans une liste limitative – annexe IX du 889/2008);

• produits transformés: < 95% d'ingrédients d'origine agricole biologique (seulement référence à l'agriculture biologique dans la liste des ingrédients);

• produit principal de la chasse ou de la pêche avec autres ingrédients d'origine agricole biologique. Il autorise le droit de mentionner sur l’étiquetage du produit conforme les indications se référant au mode de production biologique suivant ces différentes catégories. Il est délivré après le contrôle et la certification et a une durée de validité bien définie.

Pendant l'audit, les auditeurs établissent un rapport des mesures prises pour respecter les règles de production biologique. Il existe plusieurs types de contrôles :

• Un contrôle annuel : Le projet doit être inspecté chaque année au minimum 1 fois.

• Un contrôle complémentaire peut avoir lieu dans le cas où le projet subirait des modifications importantes en cours d'année ou ils devaient disposer d'informations supplémentaires indispensables.

• Des contrôles inopinés sur base d’une analyses de risque peuvent être effectuées.

Les contrôles, effectués par l'auditeur de CERTISYS, consistent entre autre :

• à vérifier la conformité de la description du projet avec la visite des différents sites de production, tant au point de vue des surfaces cultivées, de l'origine du matériel végétal et des intrants, de l'itinéraire technique que des enregistrements administratifs et de la traçabilité des récoltes.

• la provenance des matières premières de base,

• du système de collecte et des lieux de stockage,

• les mesures de séparations entre les produits conventionnels et biologiques,

• les recettes et procédures de préparation,

• les matériaux d'emballage et l'étiquetage,

• Des prélèvements d'échantillons peuvent avoir lieu à tout moment du processus (de la terre au produit fini en passant par tous les stades intermédiaires). Les analyses seront réalisées par un laboratoire accrédité.

https://www.certisys.eu/
Cosmebio Cosmétique Bio
Cosmebio Cosmétique Bio
95% minimum d'ingrédients d'origine naturelle.

Un contrôle obligatoire par un certificateur indépendant chaque année pour vérifier la conformité des produits avec tous les critères du label.
Description
L’Association Cosmebio est fondée sur 3 thèmes fédérateurs,

Les hommes, l’éthique et la responsabilité sociale

Une démarche scientifique pour une cosmétique écologique et biologique encadrée et contrôlée

Le respect de la nature et le soutien à l'agriculture biologique et sur 8 engagements qui soutiennent les thèmes fondateurs de l’Association:

- 3 engagements sont des guides de conduite : la communication responsable, les évaluations de commerce équitable et de biodiversité.

- 4 engagements représentent des obligations : la formation, une information claire des consommateurs, la part de produits labellisés et le respect de la charte graphique Cosmebio.

- 1 engagement est pris à titre collectif : le Rapport Annuel de Développement durable de l’Association Cosmebio.

Engagement n°1 : participer aux journées de formation Cosmebio Toute entreprise qui intègre l’Association s’engage à faire participer un ou plusieurs référents de son choix à une journée de formation par an aux principes directeurs de l’Association Cosmebio, de son référentiel et de ses évolutions. Cette formation est dispensée par l’Association Cosmebio.

Engagement n°2 : élaborer une évaluation sur les pratiques du commerce solidaire et équitable Tout adhérent s’engage à effectuer et/ou à faire effectuer auprès de ses fournisseurs concernés une Evaluation sur ses pratiques du Commerce Solidaire et Equitable qui intègre les fondamentaux du Commerce équitable sous un an à compter de la date de son adhésion. Une grille d’évaluation est proposée par l’Association Cosmebio. Elle est autoadministrée et doit être retournée à l’Association Cosmebio qui pourra intégrer ces informations de manière anonyme et statistique dans son Rapport Annuel de Développement Durable.

Engagement n°3 : labelliser tout ou partie des produits d’une marque Toute marque commerciale qui contient le mot BIO dans sa dénomination et qui détient ou va détenir au moins un produit certifié et labellisé Cosmebio devra labelliser Cosmebio 100% des produits de la marque commerciale concernée. Toute entreprise adhérente dont la marque commerciale détient un produit sous le label Cosmebio doit labelliser Cosmebio au moins 20% des produits de la marque commerciale concernée d’ici à 3 ans.

Engagement n°4 : informer clairement les consommateurs Pour tout produit labellisé Cosmebio, l’entreprise adhérente devra, sous 6 mois à compter du certificat de conformité au référentiel, communiquer sur le site de l’Association Cosmebio la liste des ingrédients du produit concerné selon la nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques (INCI).

Engagement n°5 : contribuer à l’évaluation de la biodiversité Tout candidat s’engage à effectuer et à remettre à l’Association une évaluation de la biodiversité sur ses produits labellisés Cosmebio, sous un an à compter de la date de son adhésion. Une grille d’évaluation est proposée par l’Association Cosmebio. Elle est auto-administrée et doit être retournée à l’Association Cosmebio qui intégrera ces informations de manière anonyme et statistique dans son Rapport Annuel de Développement Durable.

Engagement n°6 : adopter une communication responsable Tout adhérent s’engage à suivre les préconisations de la charte de communication Cosmebio pour toute communication se référant aux produits portant le label Cosmebio. Cette charte de communication s’appuie sur une grille d’autodiagnostic, développée à partir des textes de référence publiés par les autorités de régulation de la publicité et aussi à partir des meilleures pratiques en France, en Europe et à l’étranger à propos de la communication des produits et des services se réclamant d’une démarche de développement durable.

Engagement n°7 : respecter la norme d’utilisation du logo Cosmebio Tout candidat s’engage à respecter strictement la charte graphique qui prescrit la conformité de l’utilisation du logo Cosmebio sur tous supports de communication : emballages, publicité, etc. La charte graphique Cosmebio est remise à chaque adhérent lors de son inscription à l’Association.

Engagement n°8 : éditer un Rapport Annuel de Développement Durable. Pour confirmer l’engagement de son collectif et assumer sa responsabilité au sein de la filière et vis-à-vis de la Société, l’Association Cosmebio s’engage à éditer chaque année un Rapport de Développement Durable qui indiquera l’état des lieux, les objectifs et les progrès accomplis par ses adhérents sur ses thèmes fondateurs et sur leurs indicateurs clés.

https://www.cosmebio.org/fr/
Cosmos Natural
Cosmos Natural
Le label garantit un mode de production respectueux de l’environnement SANS exigence concernant un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine biologique
Le label Cosmos Natural garantit un mode de production respectueux de l’environnement.
Ce label est une norme internationale créée en 2002 pour les cosmétiques et gérée par Cosmos Standard.

ll a été créée à partir de cinq écolabels européens existants pour les cosmétiques :
BDIH (Allemagne), Cosmebio (France), Ecocert Greenlife SAS (France), ICEA (Italie) et Soil Association (Grande-Bretagne).
Cosmos Standard plaide pour une harmonisation de tous les labels concernant les cosmétiques écologiques.
Le label Cosmos Natural n’a pas d’exigence concernant un pourcentage minimal d’ingrédients d’origine biologique.

Il concerne les produits qui se conforment aux normes suivantes (catégories d’ingrédients et exigences applicables):
- Ingrédients agricoles transformés physiquement - peuvent être d'origine végétale, animale ou microbienne, mais pas d'OGM, pas d'espèce en danger critique, mais uniquement des produits d'animaux (ne faisant pas partie intégrante);

- Ingrédients agricoles transformés chimiquement - comme ci-dessus, et les traitements chimiques doivent respecter les principes de la chimie verte, les ingrédients obtenus respectant les strictes limitations de toxicité et de biodégradabilité;

- Eau - doit être conforme aux normes d'hygiène;

- Minéraux et ingrédients d’origine minérale - doivent être d’origine naturelle et peuvent être modifiés au moyen de réactions chimiques simples;

- Autres ingrédients - une liste très limitée d'agents de conservation, de même que certains autres ingrédients et composants pétrochimiques sont temporairement autorisés et révisés régulièrement, en fonction des solutions de remplacement acceptables.

- Les entreprises doivent également veiller à ce que leurs emballages soient minimisés et respectueux de l'environnement. Elles doivent également disposer d'un plan de gestion environnementale et de gestion des déchets pour leurs usines.

- Enfin, tous les produits fabriqués selon ces normes doivent être certifiés par un organisme de certification agréé de manière indépendante. Cela garantit que l'organisme de certification est compétent et professionnel. Ils vérifieront tout ce qui est nécessaire sur le produit pour vérifier sa conformité à la norme, son étiquetage précis et clair.

http://www.cosmos-standard.org
Cosmos Organic
Cosmos Organic
Le label garantit un mode de production respectueux de l’environnement AVEC exigence concernant un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine biologique
Le label Cosmos Organic garantit un mode de production respectueux de l’environnement et contenant un pourcentage requis d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Vous trouverez sur l'étiquette le pourcentage d'ingrédients biologiques dans le produit.

Ce label est une norme internationale créée en 2002 pour les cosmétiques et gérée par Cosmos Standard.

Il a été créée à partir de cinq écolabels européens existants pour les cosmétiques : BDIH (Allemagne), Cosmebio (France), Ecocert Greenlife SAS (France), ICEA (Italie) et Soil Association (Grande-Bretagne).

Cosmos Standard plaide pour une harmonisation de tous les labels concernant les cosmétiques écologiques. Il concerne les produits qui se conforment aux normes suivantes (catégories d’ingrédients et exigences applicables):

- Ingrédients agricoles transformés physiquement - peuvent être d'origine végétale, animale ou microbienne, mais pas d'OGM, pas d'espèce en danger critique, mais uniquement des produits d'animaux (ne faisant pas partie intégrante);
- Ingrédients agricoles transformés chimiquement - comme ci-dessus, et les traitements chimiques doivent respecter les principes de la chimie verte, les ingrédients obtenus respectant les strictes limitations de toxicité et de biodégradabilité;
- Eau - doit être conforme aux normes d'hygiène;
- Minéraux et ingrédients d’origine minérale - doivent être d’origine naturelle et peuvent être modifiés au moyen de réactions chimiques simples;
- Autres ingrédients - une liste très limitée d'agents de conservation, de même que certains autres ingrédients et composants pétrochimiques sont temporairement autorisés et révisés régulièrement, en fonction des solutions de remplacement acceptables.
- Les entreprises doivent également veiller à ce que leurs emballages soient minimisés et respectueux de l'environnement. Elles doivent également disposer d'un plan de gestion environnementale et de gestion des déchets pour leurs usines.
- Enfin, tous les produits fabriqués selon ces normes doivent être certifiés par un organisme de certification agréé de manière indépendante. Cela garantit que l'organisme de certification est compétent et professionnel.
Ils vérifieront tout ce qui est nécessaire sur le produit pour vérifier sa conformité à la norme, son étiquetage précis et clair.

http://www.cosmos-standard.org
Cruelty Free international
Cruelty Free international
Le label "leaping bunny" certifie que le produit n'a pas engendré d'essais sur les animaux vivants
Leaping Bunny de Cruelty Free International est une certification de renommée internationale pour les marques de cosmétiques, de produits de soin et de produits ménagers non testés sur les animaux.

Les différents domaines de travail de Cruelty Free International sont le lobbying auprès des gouvernements, des enquêtes, des activités dans les médias et la promotion de produits sans cruauté.

Pour obtenir le label Leaping Bunny, les entreprises sont soumises à un audit indépendant de l'ensemble de leur système de surveillance de leur chaîne d'approvisionnement pour vérifier qu'elles répondent bien aux critères stricts de Cruelty Free International.

http://www.crueltyfreeinternational.org/
d2W
d2W
d2W®, inclus au cours du processus de fabrication, convertit les produits plastiques de tous les jours (à base de PE ou de PP) en matériaux bio dégradables.

L'additif plastique d2w® OXO-biodégradable (à durée de vie contrôlée) est le seul produit de ce type à avoir reçu un label écologique de renommée internationale.

d2W®, inclus au cours du processus de fabrication, convertit les produits plastiques de tous les jours (à base de PE ou de PP) en matériaux dégradables, le plastique se bio dégrade dans l'environnement de la même façon qu'une feuille et ne laisse rien derrière – aucun résidu toxique ou fragment de plastique.

Les microplastiques sont créés lorsque les plastiques ordinaires se fragmentent sous l'influence du soleil, mais le plastique OXO se transforme en matériaux biodégradables et se dégrade dans la nature beaucoup plus rapidement que le plastique ordinaire.

https://www.symphonyenvironmental.com/
EcoCert Cosmétique Bio
EcoCert Cosmétique Bio
95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle

- 95% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique

- 10% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique
ECOCERT est le tout premier organisme de certification à développer un référentiel pour les "Cosmétiques écologiques et biologiques"

Déposé en 2003, le cahier des charges a été élaboré en concertation avec tous les acteurs de la filière : experts, fournisseurs, fabricants, distributeurs, consommateurs et organismes de développement.

Les principes fondamentaux du référentiel ECOCERT

Pour garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement, le référentiel ECOCERT impose :

1. L'utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement.

ECOCERT vérifie donc :

· L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel...)
· Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages

2. Un seuil minimum d’ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique à atteindre pour obtenir la certification :

Dans tous les cas, 95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.

Pour le label Cosmétique biologique :
- 95% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique
- 10% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique

/!\ : Certains ingrédients très présents dans les cosmétiques (l’eau, les sels, les minéraux) ne peuvent pas être certifiés biologiques car non issus de l’agriculture. Les shampoings et certaines crèmes, composés majoritairement d’eau, contiennent entre 10% et 40% d’ingrédients bio. Une huile essentielle, qui ne contient pas d’eau, peut afficher jusqu’à 100% d’ingrédients biologiques.

3. Des audits annuels sur tous les sites de fabrication et de conditionnement des produits

http://www.ecocert.com/cosmetique-ecologique-et-biologique/index.html
EcoCert Cosmétique Eco
EcoCert Cosmétique Eco
95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.
- 50% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique
- 5% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique
ECOCERT est le tout premier organisme de certification à développer un référentiel pour les "Cosmétiques écologiques et biologiques"

Déposé en 2003, le cahier des charges a été élaboré en concertation avec tous les acteurs de la filière : experts, fournisseurs, fabricants, distributeurs, consommateurs et organismes de développement.

Les principes fondamentaux du référentiel ECOCERT

Pour garantir un produit cosmétique respectueux de l’environnement, le référentiel ECOCERT impose :

1. L'utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement.

ECOCERT vérifie donc :

· L’absence d’OGM, parabens, phénoxyéthanol, nanoparticules, silicone, PEG, parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux : lait, miel...)

· Le caractère biodégradable ou recyclable des emballages

2. Un seuil minimum d’ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique à atteindre pour obtenir la certification :

Dans tous les cas, 95% minimum du total des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle.

Pour le label Cosmétique écologique :
- 50% minimum des ingrédients végétaux de la formule doivent être issus de l’agriculture biologique
- 5% minimum du total des ingrédients doivent être issus de l’agriculture biologique

/!\ : Certains ingrédients très présents dans les cosmétiques (l’eau, les sels, les minéraux) ne peuvent pas être certifiés biologiques car non issus de l’agriculture. Les shampoings et certaines crèmes, composés majoritairement d’eau, contiennent entre 10% et 40% d’ingrédients bio. Une huile essentielle, qui ne contient pas d’eau, peut afficher jusqu’à 100% d’ingrédients biologiques.

3. Des audits annuels sur tous les sites de fabrication et de conditionnement des produits

http://www.ecocert.com/cosmetique-ecologique-et-biologique/index.html
EcoCert Cosmos Natural
EcoCert Cosmos Natural
COSMOS NATURAL reprend les principes du référentiel ECOCERT :
Le label garantit un mode de production respectueux de l’environnement SANS exigence concernant un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine biologique
COSMOS (COSMetic Organic Standard) est une norme privée à échelle européenne qui a été développée par cinq membres fondateurs :

BDIH (Allemagne)
Cosmebio (France)
ECOCERT Greenlife SAS (France)
ICEA (Italie)
Soil Association (Grande Bretagne)

Ils ont tous été réunis en AISBL (association internationale basée à Bruxelles), dans le but

· de définir des exigences minimales communes,
· d’harmoniser des règles de certification des cosmétiques biologiques et naturels et
· de faire du lobbying auprès des institutions afin de défendre la filière.

COSMOS reprend les principes du référentiel ECOCERT (version janvier 2003) :
- Promouvoir l’utilisation d’ingrédients issus de l’agriculture biologique
- Utiliser des processus de production et de transformation respectueux de l’environnement et de la santé humaine
- Intégrer et développer le concept de « chimie verte »

http://www.ecocert.com/cosmos/index.html
EcoCert Cosmos Organic
EcoCert Cosmos Organic
COSMOS ORGANIC reprend les principes du référentiel ECOCERT :
Le label garantit un mode de production respectueux de l’environnement AVEC exigence concernant un pourcentage minimum d’ingrédients d’origine biologique
COSMOS (COSMetic Organic Standard) est une norme privée à échelle européenne qui a été développée par cinq membres fondateurs :

BDIH (Allemagne)
Cosmebio (France)
ECOCERT Greenlife SAS (France)
ICEA (Italie)
Soil Association (Grande Bretagne)

Ils ont tous été réunis en AISBL (association internationale basée à Bruxelles), dans le but

· de définir des exigences minimales communes,

· d’harmoniser des règles de certification des cosmétiques biologiques et naturels et

· de faire du lobbying auprès des institutions afin de défendre la filière.

COSMOS reprend les principes du référentiel ECOCERT (version janvier 2003) :
- Promouvoir l’utilisation d’ingrédients issus de l’agriculture biologique

- Utiliser des processus de production et de transformation respectueux de l’environnement et de la santé humaine

- Intégrer et développer le concept de « chimie verte »

http://www.ecocert.com/cosmos/index.html
Ethical Award
Ethical Award
Ethical Company Organisation fournit des informations sur la recherche éthique et des tableaux de comparaison de marques sur des milliers d'entreprises et de marques, promouvant des politiques positives dans trois domaines clés:

Droits de l'homme
Environnement
Droits des animaux
The Ethical Company Organisation

Depuis 2001, Ethical Company Organisation fournit des informations sur la recherche éthique et des tableaux de comparaison de marques sur des milliers d'entreprises et de marques, promouvant des politiques positives dans trois domaines clés:

Droits de l'homme
Environnement
Droits des animaux

Depuis 2001, Ethical Company Organisation fournit aux particuliers, aux ONG, aux entreprises et aux investisseurs les principales informations éthiques claires et comparatives sur des milliers d’entreprises et de marques. Ils comparent des centaines de données d’entreprises sur l’éthique et leur responsabilité sociale sur base de 15 critères différents, regroupés sous 3 rubriques générales :

Environnement,
Animaux et
Personnes.

En promouvant l’égalité, des pratiques de travail équitables et, finalement, des conditions économiques alternatives / éthiques, la recherche de cette organisation préconise la justice et le développement durable au cœur des structures et des systèmes commerciaux progressistes.

Cette recherche implique une étroite collaboration avec des particuliers et des entreprises éthiques, en s'appuyant sur les nombreuses informations fournies par certaines des plus grandes ONG du monde, notamment les Amis de la Terre, Greenpeace, Christian Aid et bien d’autres.

Leurs recherches font état à la fois des normes éthiques médiocres et des normes éthiques strictes des entreprises et des marques du monde.

Leur objectif est à tout moment d’être à la fois transparent et équitable.

Leur travail vise à encourager les entreprises du monde entier à traiter les êtres humains, les animaux et l’environnement avec le plus grand respect possible – ainsi que celles que nous ne voulons pas rapporter dans nos fameux tableaux de comparaison sur l’éthique parmi 60 secteurs de produits.

https://ethical-company-organisation.org/
GOTS
GOTS
GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD: au moins 95 % de fibres biologiques certifiées.
Système de certification de produits textiles qui permet de garantir l'origine biologique des fibres et assure qu'à toutes les étapes de production et transformation du textile les procédés de production utilisés soient socialement responsables et respectueux de l'environnement.
Le référentiel sur le textile biologique GOTS est la référence mondiale en terme d'évaluation des fibres biologiques, intégrant les aspects sociaux et écologiques, reposant sur une certification indépendante de toute la chaîne d'approvisionnement.

L'objectif de ce référentiel est de définir des exigences reconnues mondialement, permettant de garantir le caractère biologique des textiles depuis la récolte des matières premières, en passant par la fabrication responsable d'un point de vue social et environnemental, jusqu'à l'étiquetage, afin de fournir une garantie fiable au consommateur final. Les transformateurs et fabricants de textiles doivent être en mesure d'exporter leurs tissus et vêtements biologiques accompagnés d'une certification acceptée sur tous les marchés principaux.

L'objectif du groupe de travail international était d'arriver à un consensus clair et sans ambiguïté sur le contenu du référentiel Global Organic Textile Standard lui-même pour se concentrer sur des critères obligatoires seulement. Le référentiel couvre la transformation, la fabrication, l'emballage, l'étiquetage, la vente et la distribution de tous les textiles composés de 70 % de fibres naturelles biologiques certifiées. Les produits finaux comprennent, mais sans limitation : les produits composés de fibres, les laines, les tissus, les vêtements et les tissus d'ameublement. Le référentiel ne prévoit pas de critère pour les produits en cuir.

Les exigences clés pour la production de fibres sont identifiables comme suit :

· Certification biologique des fibres basée sur des normes nationales ou internationales (ex. CEE 834/2007, USDA NOP);

· La certification des fibres en conversion est possible si la norme agricole concernée permet une telle certification.

· Un produit textile détenant l'étiquette GOTS "biologique" doit contenir au moins 95 % de fibres biologiques certifiées tandis qu'un produit avec l'étiquette « composé de fibres biologiques » doit contenir au minimum 70 % de fibres biologiques certifiées.

Généralement, une société qui participe au programme de certification GOTS doit se conformer à toutes les exigences du référentiel. Le référentiel GOTS repose sur un système double permettant de vérifier le respect des exigences concernées par un audit sur site et l'analyse des résidus.

Certification de la filière textile entière

Les producteurs de fibres (agriculteurs) doivent être certifiés selon une norme agricole biologique nationale ou internationale reconnue et acceptée dans le pays où le produit fini est vendu.

Les organismes de certification des producteurs de fibres doivent être reconnus au niveau international selon l'ISO 65/17065, NOP et/ou l'accréditation IFOAM. Ils doivent également être accrédités pour pouvoir certifier selon le référentiel sur les fibres adéquat.

Tous les opérateurs, depuis les opérations post-récolte jusqu'à la confection ainsi que les commerçants doivent se soumettre à un cycle d'inspection annuel sur site et doivent détenir un certificat GOTS opérationnel relatif à la production / au commerce de textiles à certifier.

Les organismes de certification des transformateurs, des fabricants et des commerçants doivent être accrédités au niveau international selon l'ISO 65/17065 et doivent détenir l'accréditation GOTS conformément à la réglementation définie par "La procédure d'accréditation et les exigences pour les organismes de certification".

Le référentiel définit des valeurs de référence rigoureuses concernant les résidus indésirables

Les opérateurs licenciés doivent mettre en place un système de contrôle des résidus d'après une évaluation des risques de contamination.

Les auditeurs peuvent être amenés à prendre des échantillonnages complémentaires et les envoyer pour analyse à des laboratoires homologués ISO 17025.

https://www.global-standard.org/fr/
OekoTex 100
OekoTex 100
Certification uniformisée à l'échelle mondiale pour tous les produits textiles bruts, semi-finis et finis à toutes les étapes de traitement ainsi que pour tous les matériaux accessoires
Le STANDARD 100 by OEKO-TEX® est un système d'essais et de certification uniformisé à l'échelle mondiale pour tous les produits textiles bruts, semi-finis et finis à toutes les étapes de traitement ainsi que pour tous les matériaux accessoires. Exemples d'articles certifiables : fils, tissus et tricots bruts et colorés/finis, accessoires tels que des boutons, des fermetures éclairs, des fils à coudre ou des étiquettes, des articles de confection de différents types (vêtements de tous types, linge de maison et articles de ménage en textile, linge de lit, tissus éponge, etc.).

CRITERES

L'exigence principale du STANDARD 100 by OEKO-TEX® depuis son introduction en 1992 est le développement de critères d'essai, de valeurs limites et de procédés d'essai sur une base scientifique. Sur la base de son catalogue de mesures complet et strict contenant plusieurs centaines de substances individuelles réglementées, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® tient compte :

· Des réglementations légales importantes telles que les produits colorants azoïques, le formaldéhyde, le pentachlorophénol, le cadmium, le nickel, etc. interdits.

· Nombreux produits chimiques nocifs pour la santé, même s'ils ne sont pas encore réglementés par la loi.

· Exigences des annexes XVII et XIV de l'ordonnance européenne relative aux produits chimiques REACh ainsi que de la liste des candidats ECHA-SVHC dans la mesure où selon l'estimation des groupes d'experts de la communauté OEKO-TEX® elles s'appliquent aux structures plates, textiles, vêtements ou accessoires. Lors des mises à jour STANDARD 100 by OEKO-TEX®, les exigences sont prises en compte aussi efficacement et rapidement que possible en tant que discussions et développements jugés pertinents.

· Des exigences du Consumer Product Safety Improvement Acts (CPSIA) américain relatives au plomb.

· De nombreuses classes de substance également relatives à l'environnement

Avec ses longues années d'expérience, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® contribue ainsi du point de vue du consommateur à une sécurité du produit efficace et élevée. Les critères d'essai et les valeurs limites vont bien au-delà des données en vigueur sur le plan national et international. Des contrôles de produit complets et des audits réguliers des sociétés veillent de plus à une sensibilisation durable sur le plan mondial de l'industrie pour une utilisation responsable des produits chimiques. Grâce à ce concept, le STANDARD 100 by OEKO-TEX® joue depuis de nombreuses années un rôle de précurseur.

CERTIFICATION

La condition préalable à la certification de produits selon le STANDARD 100 by OEKO-TEX® est que les différents composants d'un article correspondent aux critères demandés - en plus du tissu supérieur, par exemple aussi le fil à coudre, les intérieurs, les impressions, etc. ainsi que les accessoires non textiles tels que les boutons, les fermetures éclair, les rivets, etc.

D'autres conditions préalables sont la présence et l'utilisation de mesures d'exploitation d'assurance de la qualité ainsi que la signature contractuelle des obligations et d'une déclaration de conformité par l'auteur de la demande.

https://www.oeko-tex.com/fr/
PETA
PETA
People for the Ethical Treatment of Animals : Personnes pour le traitement éthique des animaux
Les entreprises figurant sur la liste de PETA ont soit signé la déclaration d’assurance de PETA, soit fourni une déclaration attestant qu’elles ne procédaient pas à des tests des ingrédients, des formules ou des produits finis sur des animaux et s’engagent à ne pas le faire à l’avenir.

https://www.peta.org
Vegan
Vegan
Permet de garantir que les produits ou services respectent bien les principes essentiels du véganisme selon les critères internationaux;
Permet de garantir que les produits ou services respectent bien les principes essentiels du véganisme selon les critères internationaux.

Les produits cosmétiques qui portent le label Vegan sont des produits naturels pouvant contenir des végétaux et des minéraux mais qui sont dépourvus d’ingrédients d’origine animale (ni lait, ni œufs, ni cire, ni lanoline, ni collagène animal, ni graisse animale…). Les cosmétiques vegan ne sont bien-sûr pas testés sur les animaux tout comme les ingrédients qui les constituent.

Cette marque déposée par The Vegan Society est le standard international pour les produits vegan.

Ce label sert ainsi de signe distinctif aux personnes végan, végétariennes et végétaliennes (les produits de la ruche et les produits laitiers sont exclus) qui ne souhaitent aucune origine animale dans les cosmétiques qu’ils consomment, en écho à leur engagement pour le respect de la vie et le bien-être animal.
Slow Cosmétique
Slow Cosmétique
Moyen supplémentaire de guider les consommateurs vers des produits et services inscrits dans une démarche globale engagée pour une beauté plus raisonnable. Une cosmétique écologique, saine, raisonnable et intelligente.
Slow Cosmétique désigne à la fois une marque déposée ainsi qu'une association et une plateforme de vente à distance de produits cosmétiques ; l'association aurait pour objectif de sensibiliser à la consommation plus écologique et responsable des produits cosmétiques, dans une optique d'alterconsommation et de promouvoir les marques adhérentes.

L’Association :

· sensibilise les consommateurs à la présence d’ingrédients polémiques dans les cosmétiques

· propose des alternatives naturelles et simples pour éviter les cosmétiques qui contiennent des ingrédients décevants

· dénonce les abus marketing de certaines marques, et le greenwashing

· félicite chaque année des marques aux formules propres et au marketing raisonnable en leur remettant la fameuse Mention Slow Cosmétique

https://www.slow-cosmetique.com
Ecocert Matières Premières Cosmétique
Ecocert Matières Premières Cosmétique
Certification EcoCert sur les matières premières des produits cosmétiques
La validation des Matières Premières est une étape essentielle du processus de certification des cosmétiques naturels et biologiques, selon le référentiel ECOCERT ou selon le référentiel COSMOS.

1. Les fabricants de produits cosmétiques peuvent proposer à ECOCERT les références commerciales qu’ils souhaitent utiliser dans leurs formulations mais peuvent également rechercher dans notre base de données Matières Premières, des ingrédients dont la vérification a déjà été réalisée.

2. Les fournisseurs de Matières Premières peuvent, via cette prestation de vérification, bénéficier d’une attestation et d’une mise en ligne permettant de promouvoir plus aisément la conformité de leurs ingrédients au référentiel ECOCERT ou COSMOS.

http://www.ecocert.com/validation-matieres-premieres/index.html
EcoCert Matières Premières Détergents
EcoCert Matières Premières Détergents
Certification EcoCert sur les matières premières des détergents
La validation des Matières Premières est une étape essentielle du processus de certification des cosmétiques naturels et biologiques, selon le référentiel ECOCERT ou selon le référentiel COSMOS.

1. Les fabricants de produits cosmétiques peuvent proposer à ECOCERT les références commerciales qu’ils souhaitent utiliser dans leurs formulations mais peuvent également rechercher dans notre base de données Matières Premières, des ingrédients dont la vérification a déjà été réalisée.

2. Les fournisseurs de Matières Premières peuvent, via cette prestation de vérification, bénéficier d’une attestation et d’une mise en ligne permettant de promouvoir plus aisément la conformité de leurs ingrédients au référentiel ECOCERT ou COSMOS.

http://www.ecocert.com/validation-matieres-premieres/index.html
Lloyd's Register LRQA
Lloyd's Register LRQA
Confirme un système de gestion de qualité :

- stratégies en matière de développement durable,
- vérification des déclarations en matière de changements climatiques
La vérification atteste que les données et les informations fournies sont fiables et étayées par des systèmes de management efficaces. En passant les informations en revue, ils sont en mesure de confirmer la capacité de l'entreprise à respecter un ensemble convenu de critères et, le cas échéant, de fournir un bilan de vérification.

Chez LRQA, ils visent à aider leurs clients à s’assurer que leurs stratégies en matière de développement durable et leurs déclarations en matière de changements climatiques sont dignes de confiance. Cela permet de garantir qu'ils sont en mesure d’être dûment récompensés par les marchés financiers, les régulateurs et les clients pour les améliorations en matière de développement durable.

En termes de systèmes de changements climatiques, ils peuvent garantir les données et les documents portant sur la conception du projet de réduction ou d’élimination des émissions de gaz à effet de serre (GES). Leur avis confirme que les projets sont en mesure de répondre aux critères convenus en matière d’élimination ou de réduction des gaz à effet de serre.

http://www.lrqa.be
Nature et Progrès
Nature et Progrès
La charte N&P demande entre autres pour ce qui est des ingrédients :
- d’utiliser 100 % de végétaux d’origine biologique, si possible, locaux
- d’utiliser uniquement des minéraux dont l’extraction n’engendre pas de pollution
- de ne pas utiliser d’huile de palme ou ses dérivés, de matières premières d’origine animale, d’ingrédients de synthèse, d’OGM ou de conservateurs
- Les procédés de transformation, d’emballage, d’entretien des locaux et d’utilisation d’énergie doivent être les plus éco-responsables possibles.
Nature et Progrès est un label de produits biologiques. Le label peut être trouvé sur les produits alimentaires, cosmétiques et les détergents. Il indique que la production se fait d'une manière respectueuse de l'environnement. Il est complété par des exigences supplémentaires sur la biodiversité, la saisonnalité,...

Le label est inscrit dans la législation européenne et est administré par Nature et Progrès. La vérification se fait en partie par des organismes de contrôle indépendants et en partie par Nature et Progrès. Nature et progrès est une fédération où les agriculteurs et les consommateurs travaillent ensemble à la promotion de l'agriculture biologique.

L'étiquette indique que les produits répondent aux exigences de l'agriculture biologique.

La charte de Nature et Progrès définit en outre un ensemble de règles plus strictes concernant l'utilisation de la biodiversité, la saisonnalité, le bien-être animal, à chaîne courte et l'utilisation des ressources.

Un nombre de substances nocives sont interdites lors de la production. Les produits doivent être biodégradables.

La charte de Nature et Progrès impose un certain nombre de critères en termes de transparence, solidarité, diffusion des connaissances et financement éthique de l'entreprise.

La vérification des critères de l'agriculture biologique se fait par des organismes de contrôle agréés indépendants désignés par les autorités nationales.

Le contrôle de la charte de Nature et Progrès est accompli par les bénévoles (agriculteurs et consommateurs) qui préparent le rapport d'audit. Ce rapport est ensuite examiné par une commission de contrôle qui attribue finalement le label.

http://www.natpro.be/
EcoCert Ecodetergent
EcoCert Ecodetergent
Valorisation de tous les ingrédients d'origine naturelle

Maximum 5% d’ingrédients de synthèse parmi la liste restrictive de l’annexe I.A.1

Pas de minimum de bio requis

Aucune phrase de risque environnementale n’est autorisée sur le produit
Lancé en 2006, le référentiel détergence d'EcoCert a été élaboré en concertation avec des experts de la filière, fournisseurs, fabricants, distributeurs. L’objectif est de définir un niveau d’exigence supérieur aux règlementations en vigueur concernant la valorisation des substances naturelles et le respect de l’environnement tout au long de la châine de production.

ECOCERT certifie aujourd’hui plus de 2100 détergents auprès de 185 entreprises réparties dans 27 pays.

1. Les principes fondamentaux du référentiel

· PROTEGER notre planète et ses ressources

· INFORMER le consommateur

· REDUIRE les rejets et les déchets inutiles

2. Deux niveaux de certification pour valoriser la démarche du fabricant ou du détenteur de marque.
Pour le label Ecodétergents

· Valorisation de tous les ingrédients d'origine naturelle

· Maximum 5% d’ingrédients de synthèse parmi la liste restrictive de l’annexe I.A.1

· Pas de minimum de bio requis

· Aucune phrase de risque environnementale n’est autorisée sur le produit

3. Informer le consommateur
Les fabricants et distributeurs de produits certifiés ont une obligation de transparence par rapport à la réglementation : pourcentage exact d’ingrédients d’origine naturelle et d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, ces derniers devant être clairement identifiés, liste exhaustive des catégories d’ingrédients contenus dans les produits, précautions d’usage pour le respect de l’environnement.

4. Des audits annuels ou semestriels sur les sites de fabrication et de conditionnement des produits
Grâce aux contrôles réalisés par nos auditeurs sur les sites de fabrication et de conditionnement, ECOCERT s’assure du respect de tous les critères du référentiel.

Les méthodes de production étant aussi importantes que le contenu du produit. ECOCERT exige au travers de son référentiel, un système qualité performant, permettant de suivre le produit tout au long de la chaine de production jusqu’à l’origine de ses ingrédients.

L’entreprise dont les produits sont certifiés doit avoir mis en place un système de management environnemental permettant de diminuer les consommations d’eau et d’énergie et de d’améliorer la gestion des rejets et des déchets.

http://www.ecocert.com/ecodetergents/index.html

Nature et Progrès Cosmétique Bio-écologique
Nature et Progrès Cosmétique Bio-écologique
BIOMin 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelleMin 10% ingrédients issus de l’agriculture biologiqueMin 95% ingrédients certifiables issus de l’agriculture biologiqueMax 5% d’ingrédients de synthèseECOMini 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelleMin 5% du total d'ingrédients issus de l’agriculture biologiqueMin 50% ingrédients certifiables issus de l’agriculture biologiqueMaximum 5% d’ingrédients de synthèse
Voici ce que signifient les 2 logos de Cosmébio : Bio et ECOLOGO BIOMinimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelleingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 10% du total des ingrédientsingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 95% des ingrédients certifiablesMaximum 5% d’ingrédients de synthèseLOGO ECOMinimum 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelleingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 5% du total des ingrédientsingrédients issus de l’agriculture biologique : Minimum 50% des ingrédients certifiablesMaximum 5% d’ingrédients de synthèseLa Charte garantie le respect des principes de précaution suivants :POUR LES PERSONNESle respect et le bien-être des consommateursle droit à une information exhaustivele besoin de transparence aussi bien au niveau des ingrédients que des produits finis.RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT À TOUS LES NIVEAUX :modes d’obtention des matières premières,procédés de transformation,procédés de nettoyage,procédés de conditionnement,biodégradabilité des produits finis,recyclage des emballages et de l’ensemble des déchets issus de leur fabrication…POUR L'ÉCONOMIE ET LA SOCIÉTÉEngagement dans des objectifs de développement durable et de commerce équitable.
Sans conservateur
Sans conservateur


FAIRTRADE
FAIRTRADE
Les normes Fairtrade sont conçues pour lutter contre la pauvreté et autonomiser les producteurs des pays les plus pauvres du monde. Les normes s'appliquent à la fois aux producteurs et aux commerçants.
Fairtrade standards are designed to fight poverty and empower producers in the world's poorest countries. The standards apply to both producers and traders.
ECOGARANTIE
ECOGARANTIE
Le label ECOGARANTIE garantit que les ingrédients du produit ont une origine qualitative, sont renouvelables si possible et non nocifs, et que les extraits végétaux sont 100% biologiques. Le processus de production respecte les humains, les animaux et la nature. P>
Le label Ecogarantie évalue les produits et les producteurs selon 3 critères.
Les produits labellisés ne peuvent contenir aucun OGM, ce qui sera le cas tant que la sécurité des personnes ne pourra pas être garantie.
De même, Ecogarantie interdit également l'utilisation de produits pétrochimiques dans les produits labellisés.
En outre, tous les ingrédients doivent être biodégradables et tous les composants d'origine végétale doivent être 100% biologiques.

L'organisation
Ecogarantie est une organisation à but non lucratif. Ce n'est pas un label privé mais indépendant, garantissant que les produits et leurs ingrédients respectent des normes de qualité strictes en matière de sécurité, d'écologie et d'éthique.
Ecogarantie n'est lié à aucune organisation commerciale.
Le respect des normes d'Ecogarantie est contrôlée par des organismes d'audit tiers indépendants, qui vérifient la conformité des matières premières et des produits finis, et ce pendant tout le processus de production.
Les marques labellisées témoignent d'un niveau élevé de respect des droits de l'homme et ont une politique de droits et de traitements égaux pour tous. tous les employés sans discrimination fondée sur l'âge, le sexe, la race, les convictions philosophiques ou les inclinaisons sexuelles. En outre, ils doivent également respecter leurs consommateurs et leurs fournisseurs grâce à des produits de qualité et à des prix équitables.
p>
FSC Recycled
FSC Recycled
Garantit que toutes les composantes bois ou en fibres bois du produit sont issues à 100% de matières recyclées.
Environnement FSC est un label multicritères comportant de nombreuses exigences environnementales pour une gestion forestière responsable et durable. Le point commun de la gestion forestière certifiée FSC est le maintien de l'écosystème forestier et de toutes les fonctions forestières associées. Il ne s’agit pas seulement dans ce cas de préserver la biodiversité, mais aussi de protéger les ressources en eau des forêts, de lutter contre les dommages et la pollution ou, par exemple, de protéger les sols contre la détérioration. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC 100% sont composés à 100% de fibres provenant de forêts gérées de manière responsable par le FSC. Les produits de papier et de bois portant le label "FSC mix" sont composés à 70% au moins de fibres ou de bois provenant de forêts gérées de manière durable (forêts certifiées FSC) et / ou de matériaux recyclés. Les 30% restants doivent également satisfaire aux exigences minimales de source avec, par exemple, l'interdiction de l'abattage illégal, de la déforestation ou des arbres génétiquement modifiés. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC Recycled sont des fibres ou du bois recyclés à 100%. À l'heure actuelle, l'étiquette FSC ne contient aucune autre exigence relative à la transformation du bois FSC en produits finis, mais est donc limitée à la source responsable. Par exemple, aucune exigence n'est définie pour le processus de production de papier. Ceux qui souhaitent faire attention ou qui ont plus de sécurité doivent donc combiner le label FSC avec un label qui donne effectivement des garanties en termes de production propre.
Social FSC n'est pas un label social "en soi", mais a incorporé de nombreuses exigences sociales, à la fois en termes de gestion forestière et de transformation ultérieure. Les forêts certifiées FSC doivent être gérées de manière socialement correcte et doivent donc répondre à un large éventail d'exigences sociales. Celles-ci concernent en particulier des conditions de travail sûres et équitables pour les ouvriers forestiers. Les droits des populations locales - même s'ils ne sont pas fixés par la loi - doivent également être respectés et la gestion des forêts doit bénéficier à la société locale. La transformation du bois FSC ou d'autres produits forestiers doit également répondre à certaines exigences sociales, notamment en ce qui concerne les conventions fondamentales de l'OIT sur la sécurité au travail. Le label FSC se concentre également sur les conditions de travail pendant la production.
FSC Mix
FSC Mix
Garantit que tous les composants en bois ou en fibre de bois du produit résultent d'un processus de fabrication où des matériaux FSC ont été mélangés à des matériaux recyclés et / ou contrôlés. Chaque produit portant l'étiquette FSC Mixed indique l'utilisation d'au moins 70% d'intrants FSC.
Environnement FSC est un label multicritères comportant de nombreuses exigences environnementales pour une gestion forestière responsable et durable. Le point commun de la gestion forestière certifiée FSC est le maintien de l'écosystème forestier et de toutes les fonctions forestières associées. Il ne s’agit pas seulement dans ce cas de préserver la biodiversité, mais aussi de protéger les ressources en eau des forêts, de lutter contre les dommages et la pollution ou, par exemple, de protéger les sols contre la détérioration. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC 100% sont composés à 100% de fibres provenant de forêts gérées de manière responsable par le FSC. Les produits de papier et de bois portant le label "FSC mix" sont composés à 70% au moins de fibres ou de bois provenant de forêts gérées de manière durable (forêts certifiées FSC) et / ou de matériaux recyclés. Les 30% restants doivent également satisfaire aux exigences minimales de source avec, par exemple, l'interdiction de l'abattage illégal, de la déforestation ou des arbres génétiquement modifiés. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC Recycled sont des fibres ou du bois recyclés à 100%. À l'heure actuelle, l'étiquette FSC ne contient aucune autre exigence relative à la transformation du bois FSC en produits finis, mais est donc limitée à la source responsable. Par exemple, aucune exigence n'est définie pour le processus de production de papier. Ceux qui souhaitent faire attention ou qui ont plus de sécurité doivent donc combiner le label FSC avec un label qui donne effectivement des garanties en termes de production propre.
Social FSC n'est pas un label social "en soi", mais a incorporé de nombreuses exigences sociales, à la fois en termes de gestion forestière et de transformation ultérieure. Les forêts certifiées FSC doivent être gérées de manière socialement correcte et doivent donc répondre à un large éventail d'exigences sociales. Celles-ci concernent en particulier des conditions de travail sûres et équitables pour les ouvriers forestiers. Les droits des populations locales - même s'ils ne sont pas fixés par la loi - doivent également être respectés et la gestion des forêts doit bénéficier à la société locale. La transformation du bois FSC ou d'autres produits forestiers doit également répondre à certaines exigences sociales, notamment en ce qui concerne les conventions fondamentales de l'OIT sur la sécurité au travail. Le label FSC se concentre également sur les conditions de travail pendant la production.
FSC 100%
FSC 100%
Garantit que tous les composants en bois ou en fibres de bois du produit proviennent de forêts certifiées FSC.
Environnement FSC est un label multicritères comportant de nombreuses exigences environnementales pour une gestion forestière responsable et durable. Le point commun de la gestion forestière certifiée FSC est le maintien de l'écosystème forestier et de toutes les fonctions forestières associées. Il ne s’agit pas seulement dans ce cas de préserver la biodiversité, mais aussi de protéger les ressources en eau des forêts, de lutter contre les dommages et la pollution ou, par exemple, de protéger les sols contre la détérioration. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC 100% sont composés à 100% de fibres provenant de forêts gérées de manière responsable par le FSC. Les produits de papier et de bois portant le label "FSC mix" sont composés à 70% au moins de fibres ou de bois provenant de forêts gérées de manière durable (forêts certifiées FSC) et / ou de matériaux recyclés. Les 30% restants doivent également satisfaire aux exigences minimales de source avec, par exemple, l'interdiction de l'abattage illégal, de la déforestation ou des arbres génétiquement modifiés. Le papier et les produits du bois portant l’étiquette FSC Recycled sont des fibres ou du bois recyclés à 100%. À l'heure actuelle, l'étiquette FSC ne contient aucune autre exigence relative à la transformation du bois FSC en produits finis, mais est donc limitée à la source responsable. Par exemple, aucune exigence n'est définie pour le processus de production de papier. Ceux qui souhaitent faire attention ou qui ont plus de sécurité doivent donc combiner le label FSC avec un label qui donne effectivement des garanties en termes de production propre.
Social FSC n'est pas un label social "en soi", mais a incorporé de nombreuses exigences sociales, à la fois en termes de gestion forestière et de transformation ultérieure. Les forêts certifiées FSC doivent être gérées de manière socialement correcte et doivent donc répondre à un large éventail d'exigences sociales. Celles-ci concernent en particulier des conditions de travail sûres et équitables pour les ouvriers forestiers. Les droits des populations locales - même s'ils ne sont pas fixés par la loi - doivent également être respectés et la gestion des forêts doit bénéficier à la société locale. La transformation du bois FSC ou d'autres produits forestiers doit également répondre à certaines exigences sociales, notamment en ce qui concerne les conventions fondamentales de l'OIT sur la sécurité au travail. Le label FSC se concentre également sur les conditions de travail pendant la production.
LABEL ROUGE
LABEL ROUGE
Concerne les denrées alimentaires ou produit agricole non alimentaire et non transformé.A toutes les étapes de production et d'élaboration, le produit répond à des contrôles et exigences rigoureuses de qualité supérieure et de goût.
Le Label Rouge est un signe de qualité français (redéfini dans la loi d'orientation agricole du 5 janvier 2007).Cette certification atteste qu'une denrée alimentaire ou qu'un produit agricole non alimentaire et non transformé possède un ensemble de caractéristiques préalablement fixées qui établissent un niveau de qualité supérieure.A toutes les étapes de la production et de l'élaboration, le produit doit répondre à des contrôles et à des exigences rigoureuses en matière de qualité et de goût. Ce produit doit notamment se distinguer par ses conditions de production ou de fabrication. L'écart qualitatif par rapport aux produits courants similaires doit être directement perceptible par le consommateur final, tant sur le plan gustatif qu'au niveau de l'image qu'il véhicule.Les produits pouvant bénéficier d'un label rouge sont les denrées alimentaires (dont les produits de la mer) et les produits agricoles non alimentaires et non transformés (ex. : fleurs). OBJECTIFSLe Label Rouge est le seul signe officiel qui atteste un niveau de qualité supérieure. Cette démarche permet de conquérir de nouveaux marchés en se différenciant des produits standards.Une plus-value technique : le cahier des charges apporte un guide pour optimiser l'organisation et les techniques de production;Une plus-value économique : une image de confiance auprès des consommateurs dans un produit de qualité. 
CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALESLe respect des cahiers des charges par les opérateurs est contrôlé par des organismes certificateurs accrédités par le COFRAC et agréés par l'INAO, au regard de leur indépendance, de leur impartialité, de leur compétence et de l'efficacité de leurs contrôles. Bureau Veritas Certification France est l'un de ces organismes, nous vous accompagnons tout au long de la démarche.A toutes les étapes de la production et de l'élaboration, le produit doit répondre à des exigences qui peuvent être précisées dans des notices techniques, réactualisées périodiquement.Des tests organoleptiques sont réalisés régulièrement pour démontrer la qualité gustative du produit Label Rouge. Cette qualité doit être toujours supérieure à celle des produits courants de même nature.Une denrée ou un produit peut bénéficier simultanément d'un label rouge et d'une indication géographique protégée (IGP) ou d'une spécialité traditionnelle garantie. CIBLESagriculteurssecteur avicole (volailles-lapins)secteur produits laitierssecteur charcuterie-salaisonsecteur produits de la mersecteur viande (bovins, veaux, porcs, agneaux)  secteur fruits et légumessecteur autres produits frais et transformés 
VEGANOK
VEGANOK
Standard pour les produits végétaliens éthiques, créé en Italie, qui garantit l'absence d'éléments d'origine animale.
VeganOK est la première et seule certification pour les produits végétaliens éthiques origine en Italie, dont le personnel est entièrement composé de végétaliens qui se soucient de la propagation de ce choix éthique.

La connaissance approfondie de tous les aspects du choix Vegan et tout ce qui touche au respect de la vie de tous les êtres vivants, caractérise leur travail depuis plus d’une décennie.

VeganOK suit des normes éthiques les plus courantes dans le monde avec plus de 1000 entreprises et services certifiés, et des dizaines de milliers de produits en Italie et à l’étranger.
Fair Rubber
Fair Rubber
Le logo "FSC 100% rubber" garantit que le caoutchouc utilisé provient exclusivement de forêts ou de plantations certifiées FSC et garantit que les acheteurs paient un supplément de 0.50€/kg de DRC (teneur en caoutchouc sec) quel que soit le prix du marché mondial.
Le logo "FSC 100% rubber" garantit que le caoutchouc utilisé provient exclusivement de forêts ou de plantations certifiées FSC.
Le Forest Stewardship Council milite pour un traitement juste et responsable des relations avec les humains et la nature. La gestion des forêts doit être écologiquement durable, socialement bénéfique et efficace économiquement. Ils fonctionnent selon 10 principes qui s'appliquent au monde entier : transparence, reconnaissance des droits des travailleurs forestiers et des population locales, utilisation efficace de la forêt à long terme, préservation de la biodiversité et des écosystèmes, les plantations complètent l'utilisation des forêts naturelles, aucune coupe nette. Ces principes sont transformés en normes nationales adaptées aux conditions locales. Des auditeurs indépendants vérifient une fois par an si ces normes sont respectées. Toutes les parties d'une chaîne d'approvisionnement doivent être certifiées FSC pour pouvoir afficher le logo sur le produit final.

Le logo Fair Rubber garantit que les acheteurs paient un supplément de 0.50€/kg de DRC (teneur en caoutchouc sec) quel que soit le prix du marché mondial.
Cette prime es allouée aux producteurs primaires du caoutchouc, travailleurs des plantations et petits exploitants agricoles pour garantir autant que possible leur capacité à couvrir leurs coûts de production et leur vie même lorsque les prix sont bas sur le marché mondial.

Un processus de contrôle permanent garantit le respect de ces critères par les acheteurs et les fournisseurs.
Renoncement au commerce intermédiaire lorsque c'est possible
Conditions de travail appropriées et protection des travailleurs, reconnaissance des droits de la population locale, etc
PEFC
PEFC
Certification forestière privée qui promeut la gestion durable des forêts
Le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC)1 est une certification forestière privée qui promeut la gestion durable des forêts. PEFC est le premier système de certification forestière en termes de surfaces forestières2 certifiées et la première source de bois certifié au monde3.

La certification PEFC repose sur un processus de concertation et de consensus entre propriétaires forestiers, entreprises de transformations du bois, associations de protection de la nature et usagers de la forêt4.